I Fu Shou ou Mains Collées

T'ai Chi Ch'uan
La Boxe de l'Ombre

Inscription Newsletter

T'ai Chi Ch'uan

Le T'ai Chi Ch'uan du style Li est une forme de 140 mouvements. Le T'ai Chi Chuan est l'un des moyens les plus subtils d'améliorer la santé, d'aider la circulation sanguine, d'apaiser le système nerveux et, à travers la concentration qu'il nécessite, d'amener un repos profond de l'esprit.
Le T'ai chi Chuan aide celui qui le pratique, à développer un contrôle dynamique et mental sur son corps, ainsi qu'une grande maîtrise de sa vitalité.

La Forme du Tai Chi est une série de mouvements doux et gracieux, exécutés avec une respiration coordonnée. C'est une forme de méditation en mouvement , où l'esprit et le corps agissent ensemble pour réaliser un équilibre entre les mouvements externes et un état de paix intérieure.
La pratique régulière promeut l'équilibre et l'harmonie des filières énergétiques du corps humain et l'utilisation unifiée de la structure corporelle.
T'ai Chi signifie Faîte Supréme et décrit l'état complet d'harmonie qui existe dans la nature.
Le T'ai Chi Ch'uan est donc un systéme d'exercices taoistes unique, conçu pour promouvoir cette qualité d'harmonie existante dans la nature et donc au sein du corps humain.

Mains Nuages

Tai Chi Ch'uan se traduit par Poing du Faîte Supréme. Ch'uan, signifie "le poing" et refléte les origines martiales et les applications possibles des mouvements qui sont employés aujourd'hui. Cependant,le T'ai Chi Ch'uan s'est développé bien au-delà de cette dimension défensive.
C'est un moyen pour promouvoir l'équilibre et l'harmonie des systémes énergétiques du corps humain afin de bénéficier davantage des énergies extrinséques (alimentation , air ,souffle).
C'est une forme de méditation en mouvement qui requiert la coordination du corps et de l'esprit au sein du mouvement pour permettre une harmonie entre le mouvement exerne et la tranquillité interne .

Le tai-chi-chuan ou tai-chi , souvent traduit par « boxe du faîte suprême » ou « boxe avec l'ombre » est un art martial interne (avec le Hsing I Ch'uan et le Bagua zhang). Le taiji , que l'on pourrait traduire en français par « faîte suprême » est aussi la poutre faîtière d'une habitation et l'idée d'ultime.
Aussi taiji quan pourrait se traduire par boxe (poing) ultime, c'est-à-dire la boxe au-delà de laquelle il n'existe aucune boxe: la quintessence de la boxe. C'est Chen Wangting qui aurait créé en 1641 le tai-chi-chuan, en s'inspirant des différents arts martiaux chinois, en y intégrant la philosophie taoïste (principe du yin et du yang) et de la médecine chinoise. On dit aussi que le moine Zhang Sanfeng aurait créé cet art sur la montagne Wudang, dans la province de Hubei.

Il existe plusieurs écoles :
tai-chi style Chen, le style fondateur de Chen Wangting
tai-chi style Yang, le plus répandu, qui se décline en trois sous écoles
tai-chi style Wudang Zhao Bao
tai-chi style Wu de Wu Yuxiang (Wu Yu-hsiang)
tai-chi style Sun de Sun Lutang
tai-chi style Li transmis par Chan Kam Li

Tai Chi Art Martial

Le tai-chi-chuan en tant qu'art martial dit interne insiste sur le développement d'une force souple et dynamique appelée jing, par opposition à la force physique pure.La règle première du tai-chi-chuan est la décontraction (song, song kai) qui permet de délier les mouvements : un mouvement de coup de poing va provenir de la taille, plutôt que du bras ou de l'épaule. Une fois la relaxation song installée, le pratiquant va développer le peng jing ou force interne consistant à relier chaque partie du corps en restant relaxé : une partie bouge, tout le corps bouge; une partie s'arrête, tout le corps s'arrête. Le peng jing est la force caractéristique du tai-chi ; l'analogie est de la comparer à une boule élastique : frapper dedans, et votre coup sera retourné dévié vers vous. Lors des coups frappés l'énergie est tout d'abord concentrée dans le dantian, qui est un des points d'énergie , situé deux pouces en dessous du nombril, puis est libéré, accompagné d'une onde de choc propagée par l'ondulation des articulations du pratiquant, tel un fouet. On appelle cela exploser la force ou fajing.

Le tai-chi porte une attention particulière à l'enracinement. L'énergie doit aussi partir des « racines » dans les pieds, puisque c'est généralement eux qui dans la majorité des cas vont lancer le coup que donnera la main, ou tout autre partie frappante. On dit parfois, « le pied donne le coup, la hanche dirige, et la main transmet. » Ce contrôle du qi s'apprend avec les exercices de qi gong (littéralement, travail du souffle) taoïste .

L'entraînement aux exercices de tai-chi-chuan est tout d'abord exécuté lentement pour justement percevoir la relaxation et la circulation du mouvement. Ensuite, le pratiquant pourra commencer à accélérer les gestes, et pratiquera les fajing - libération de l'énergie - d'abord réduit afin d'éviter d'abîmer ses articulations, puis de plus en plus complets.

Le Tai Chi Chuan du style Li est une forme de 140 mouvements. Mouvement aussi bien celui, visible, du corps que celui, moins visible, de l'énergie qui habite ce corps. Il préserve la vie aussi bien face à un agresseur extérieur éventuel que face aux ennemis intérieurs que sont la maladie et le stress. Par ses mouvements lents, il permet au pratiquant d'accumuler cette énergie, de la mobiliser et de l'utiliser à son gré pour se recentrer, se défendre, se détendre, améliorer sa vitalité, développer sa concentration, assumer son intuition ou, tout simplement, vivre plus pleinement le quotidien.
Le T'ai Chi Chuan est l'un des moyens les plus subtils d'améliorer la santé, d'aider la circulation sanguine, d'apaiser le système nerveux et, à travers la concentration qu'il nécessite, d'amener un repos profond de l'esprit. Le T'ai chi Chuan aide celui qui le pratique, à développer un contrôle dynamique mental sur son corps, ainsi qu'une grande maîtrise de sa vitalité.

Portrait

Bienfaits du Tai Chi

Le Tai Chi Chuan constitue une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise. C'est une discipline corporelle comportant un ensemble de mouvements continus et circulaires exécutés avec lenteur et précision dans un ordre pré-établi. C'est une méthode à la fois préventive et complémentaire qui contribue à améliorer la santé générale et à traiter un grand nombre de désordres chez les adultes, les enfants et particulièrement les aînés. De nombreuses études, réalisées dans des écoles de médecine américaines, canadiennes, anglaises et des essais cliniques en France l'ont démontré. Son action sur le système nerveux aide à améliorer les troubles neurologiques et à relacher les tensions et l'anxiété.

Augmente l'endurance musculaire Renforce les articulations
Améliore le tonus musculaire Augmente les possibilités de mouvement
Améliore l'équilibre et la coordination Améliore l'efficacité du système cardiovasculaire
Améliore le système circulatoire Détend le système nerveux
Calme le mental, soulage le stress et l'anxiété Revigore le capital énergétique du corps
Renforce le système immunitaire

Spécificités du Tai Chi du style Li

La grande forme est constituée de 42 séquences formées de 140 mouvements. les postures utilisées sont ,en général, des postures moyennes. Le style Li est une forme traditionnelle de Tai Chi Chuan ,similaire dans ses postures et son développement au style Wu, Il contient tous les principes de base du T'ai Chi Ch'uan. Les cours incluent généralement des exercices de Tao Yin et de K'ai Men du style Li.

42 séquences avec des moyennes postures respiration coordonnée
positions naturelles principe talon-pointe
utilisation des 6 harmonies transfert du poids du corps
pivots de 180 degrés les hanches dirigent le mouvement
10 principes de base de la posture le mouvement part de la taille
tout le corps est en action utilisation des cinq attitudes et des huit énergies

Le T'ai Chi Ch'uan du Style Li est une partie intégrante du Système de la Famille Li, il est basé sur les concepts fondamentaux du Taoïsme: le Yin,le Yang,les Cinq Eléments.
Les exercices de Tai Chi développés par le Système de la Famille Li sont un des aspects qui le rendent unique.
Les débutants apprennent généralement les 50 premiers mouvements composés de 15 séquences (Forme courte).

Tai Chi

Le syllabus du Tai Chi

Tai Chi Chuan (Forme) Poussée des Mains (I Fu Shou)
Tai Chi des Mains Volantes (Tai Chi Fei Shou) Mains Tourbillonnantes (Lun Shou)
Tai Chi Kuai Chang (Bâton) Bras Tourbillonnants (Lun Pei)
Tai Chi Tsan Chien (Soie) K'ai men Chi Kung (Yoga taoiste)
Tai Chi Jian (Epée) Tao Yin Chi Kung (Respirations)
Tai Chi Tuan Shan (Eventail) Chi Kung (Développement Chi)
Mo Hsiang (Méditations taoistes) Li Kung (Développement Li)

Les Stages du style Li

Stages 2017-2018

Stage de la Pentecôte 2018

Samedi 19, Dimanche 20 et Lundi 21 Mai 2018

Tony SWANSON (6ème TengChi) , directeur technique de Taoists Arts Association débute les ArtsMartiaux en 1962 avec le Judo , pratique le Karaté (2ème Dan).

Il débute les Arts du style Lee avec professeur Chee Soo (7ème TengChi) en 1968 et s’entraine avec ce dernier jusqu’à sa mort en 1994.
Il étudia avec ce dernier tous les aspects enseignés par Maitre Chee SOO (arts culturels, arts de défense, arts de   santé). A sa mort,  Tony créée T.A.O pour développer et   transmettre le style dans leur forme originale.
Il est également Chairman (Président) de la British Council Chinese Martials Arts
Cela fait pratiquement dix ans que nous suivons Tony , que nous venions de Lyon ou de Tours et ses environs, c'est toujours avec grand plaisir que nous abordons ce stage de fin de Printemps. ...puissions nous être de plus en plus nombreux à fêtre cette pratique sublime que sont les ARTS MARTIAUX CHINOIS INTERNES

TAI-CHI-Mai-2013

Inscription Stage

Jours de Présence
Adhérent TAO