L'Apprentissage des Arts Martiaux
Qu'apprenons nous ?

Où Apprendre ?

Les arts martiaux chinois sont une collection de centaines de styles de combat différents qui se sont développés au cours des siècles d’histoire chinoise. De nombreux arts martiaux chinois incorporent des concepts philosophiques qui sont intimement liés à Religion chinoise et la philosophie, en particulier taoïsme. 

En chinois, les termes (gōngfū) et (wǔshù) sont utilisés pour désigner les arts martiaux. Le mot (gōngfū) est un terme général qui peut être utilisé pour désigner tout type de compétence. C’est la source du terme anglais « kung fu ». 

(wǔshù), rendu en anglais par wushu, est un terme plus descriptif qui peut littéralement être traduit par « arts militaires » ou « arts martiaux ».

Une façon courante de classer les arts martiaux chinois consiste à les séparer en styles externes ( wàijiāquán) et en styles internes (nèijiāquán). 

Les styles externes se concentrent sur le développement de l’agilité et de la force physique, tandis que les styles internes se concentrent sur la manipulation qi (气 qì) et cultiver le mental et l’esprit. La plupart des idées philosophiques adoptées par le taoïsme sont appliquées par les praticiens des styles d’arts martiaux internes. 

Le style interne le plus populaire d’art martial chinois est le Tai Chi, également appelé Tàijíquán tandis que le style le plus célèbre associé au style externe est Shaolin Kung Fu .

En ce qui concerne le Li tai chi chuan , c’est un style familial, qui remonte à l’existence de Ho Hsie Li au 19ème siècle et dont la transmission , en marge des formes classiques et plus connues de Tai Chi, se fit en secret jusqu’en 1953, date de la mort de Li Kam Cham, qui l’avait passé à son fils adoptif Chee SOO. Le style distingue une forme courte (15 séquences) et une forme longue (26 séquences), ainsi que des formes avec bâtons et épée, et celle du Feng Shou. Il y a également de nombreux exercices avec partenaires.

Le Feng Shou est un style de Boxe chinoise qui découle du Tai chi du style Li, basé sur un ensemble de mouvements très souples et ronds mais qui sont en parti exécutés de manière très rapide.

Encyclopédie des arts martiaux – éditions amphora – Gabrielle et Roland HABERSETZER